!css

Press releases

Tabac la dernière annonce de la FDA aura des répercussions sur le secteur

La Food and Drug Administration américaine (FDA) a récemment annoncé un « nouveau plan complet pour la réglementation relative au tabac et à la nicotine » (28 juillet 2017). Celui-ci devrait offrir un soutien réglementaire et scientifique nécessaire pour la mise en oeuvre du Family Smoking Prevention and Tobacco Control Act (Loi de 2009 sur le contrôle du tabac et la prévention du tabagisme familial, conférant à la FDA l’autorité réglementaire sur la fabrication, la distribution et la commercialisation des produits du tabac). Dans cette annonce, la FDA a souligné sa volonté de « lancer un débat public sur la baisse des taux de nicotine des cigarettes à des niveaux non addictifs », mais aussi son engagement à promouvoir « les innovations à même de faire une réelle différence en matière de santé publique et à contribuer aux politiques et aux efforts qui protégeront le mieux les enfants et aideront les fumeurs à arrêter de fumer ».

L’annonce de la FDA a fortement impacté les sociétés les plus exposées au marché américain comme Altria (-9,5% le 28 juillet, -2,9% le 31 juillet), qui opère exclusivement aux Etats-Unis. Avec 40% de son chiffre d’affaires dans la région depuis l’acquisition de Reynolds American, British American Tobacco a également souffert (-6,8%, -5,0%). Cette annonce a aussi pesé sur la performance d’Imperial Brands (-3,8%, -5,9%) malgré une exposition plus faible (11% du chiffre d’affaires). Néanmoins ce revers n’a été que de courte durée. À l’inverse, Japan Tobacco (+1,8%, -1,6%) et Philip Morris International (+0,3%, -1,5%) ont su démontrer leur solidité (le premier n’ayant qu’une exposition négligeable aux États-Unis quand le second n’en affiche aucune). Enfin, malgré une forte exposition sur le marché américain (37% de son chiffre d’affaires), l’offre de produits unique de Swedish Match (snus et tabac à priser, tabac à chiquer, cigares, allumettes et briquets, pas de cigarettes) a été salvatrice. L’acteur suédois n’a enregistré qu’une baisse contenue (-3,9%, -1,0%).

La FDA apporte désormais une plus grande importance à l’échelle des risques des produits nicotiniques. L’objectif de l’agence fédérale est de trouver un équilibre entre la réglementation et l’encouragement de l’innovation sur les produits nicotiniques et potentiellement moins dangereux que la cigarette. Par conséquent, elle devrait intensifier son soutien en faveur de la recherche sur le tabac sans fumée et les produits de nouvelle génération. La visibilité reste faible pour le moment sur l’évolution du cadre réglementaire (nicotine et cigarettes aromatisées) ainsi que sur les répercussions sur le secteur du tabac aux États-Unis. La réglementation des autres pays développés s’inscrira très probablement dans une dynamique similaire. Ce qui aura probablement un impact négatif sur le secteur.

Nous estimons également que les principaux acteurs du marché plaideront pour une réglementation stricte des produits de nouvelle génération. Alors que l’offre sur ce marché de niche s’élargit de façon exponentielle, les principaux acteurs n’en sont encore qu’aux premières étapes du développement de produits ou des essais. Cependant, nous pensons qu’ils seront plus à même de s’adapter aux nouvelles réglementations et normes que les nouveaux venus grâce à leur envergure, d’importantes ressources financières et une forte expérience. Ainsi, une réglementation accrue sur ce segment pourrait favoriser les géants du tabac. Ce qui pourrait leur offrir une place similaire à celle qu’ils occupent déjà sur le marché de la cigarette traditionnel.

En conclusion, nous adoptons une position prudente vis-à-vis du secteur malgré son haut niveau de rentabilité, de flux de trésorerie solides et d’une forte rémunération des actionnaires. Nous pensons que l’incertitude qui suivra les déclarations de la FDA pèsera sur le secteur, dans un contexte de recul des volumes de ventes mondiales et de valorisations déjà élevées. Par ailleurs, nous avons réduit notre objectif de cours pour nos deux valeurs préférées du secteur, British American Tobacco et Japan Tobacco, après la publication des résultats du 1er semestre 2017.

Auteur
Kristof De Graeve

Expert actions

Données et recommandations à la clôture du 02 octobre 2017

Ce document présente des idées en matière d’actions destinées exclusivement aux investisseurs éventuels. Ce document ne peut être considéré comme adapté à une personne ou basé sur l’analyse de la situation spécifique d’une personne.